Les marchés publics et leur attribution à un nouveau prestataire !

Categories EntreprisePosted on
marchés publics

Pour donner une petite définition du pouvoir adjudicataire, il y a lieu d’énoncer que c’est une personne morale de droit public qui est aussi appelé un acheteur public ou un commanditaire. Autrement dit, il peut s’agir de l’Etat, des collectivités territoriales ou tout simplement d’un organisme public. Son principal rôle est de conclure des contrats avec les prestataires tout en respectant les principes fondamentaux de publicité et de mise en concurrence. Ainsi, c’est le pouvoir adjudicataire qui entame les procédures de passation des marchés publics de travaux, de fournitures et de services.

Les principaux types de marchés publics attribués par les pouvoirs adjudicataires

Tout d’abord, concernant les marchés publics de travaux, il s’agit des projets qui sont relatifs à des opérations de construction ou de démolition de bâtiment. Par conséquent, les principaux intervenants qui peuvent répondre à l’appel d’offres sont : des responsables administratifs, des ingénieurs en bâtiment et travaux publics, des techniciens ou encore des chargés de mission et de suivi de l’exécution du marché. Ensuite, concernant les marchés publics de fournitures, il s’agit des projets d’achats de produits, qui peuvent être proposés sous formes d’achats proprement dits ou encore sous forme de location. Parmi les fournitures en question, il y a lieu de citer par exemple : les fournitures de bureau, les matériels informatiques, les moyens de transport et les différents mobiliers de bureau. Et il y a lieu de noter que des travaux de livraison, de pose et d’installation peuvent y être inclus mais à titre accessoire. Enfin, concernant les marchés publics de services, il s’agit plus précisément des projets de réalisation de prestations de services. Tous ceux qui ne sont donc pas des marchés publics de travaux ou de fournitures sont forcément des marchés publics de services, tels que : la restauration, le nettoyage, l’entretien…

Comment remporter un marché public ?

Si un prestataire ou un opérateur économique est intéressé par une commande publique qui est communiqué dans un appel d’offres, il peut présenter sa candidature en fournissant un mémoire technique marché public au pouvoir adjudicataire. En effet, c’est dans ce document qu’il va mettre à la connaissance de l’acheteur toutes les informations lui concernant ainsi que celles qui sont relatifs à son offre. En général, un prestataire est tenu de rédiger un nouveau mémoire explicatif s’il veut répondre à une demande car le contenu de ce dernier doit correspondre aux exigences de l’acheteur public. Et en tant que candidat, il doit chercher à valoriser les atouts de ses propositions par rapport à ceux des autres entreprises candidates. Il est à rappeler que l’objectif est de convaincre la structure demandeuse tant sur un point de vue de services que de dimensions économique. Par ailleurs, parmi les renseignements qui doivent figurer dans un mémoire technique, il y a lieu d’énumérer : l’identité de l’entité, son savoir-faire, son historique, son organigramme, son organisation, ses moyens humains et matériels, son planning, son budget, ses expériences et certifications, ses partenaires et aussi toutes ses dispositions de sécurité et de protection de l’environnement. Ce qui signifie donc que tout doit être bien détaillé dans le mémoire et c’est la raison pour laquelle celui-ci doit rester confidentiel.